Histoires d\'objets militaires

Casque Luftwaffe-Felddivision 17 :

 Casque Luftwaffe-Felddivision 17 :
Casque Luftwaffe-Felddivision 17 : :

Voici un casque allemand  modèle 42 camouflé, avec reste d'insigne du heer (armée de terre régulière allemande) ayant appartenu à un soldat de la luftwaffe-Felddivision 17, du Jaeger regiment 34, perdu au hameau de la Haye (commune de Chavigny-Bailleul, Eure) pendant les combats du 21 août 1944.

Ce casque fût le premier d'une longue série, j'avais 14 ans  lors de sa récupération, il était resté dans la même ferme depuis 44 ans et servait a donner la ration d'avoine à Sheila (l'ânesse du fermer), par chance l'intérieur muni encore de sa jugulaire avait été gardé précieusement  dans un coin du grenier par Monsieur Auguste Ribault, c'était la bonne époque ou rien ne se jetait.

Depuis 22 ans c'est mon objet de collection favori!

miliobjetnominatif.blog4ever.com/blog/lire-article-420048-1878804-luftwaffe_felddivision_17.html





Commentaires

  • admin 6 messages Site web/blog

    Bonjour,
    Merci de ces commentaires, le dernier est très intéressant!!

    • Cette pièce est intéressante à plus d'un titre. Tout d'abord, elle est localisée. Elle est restée pure dans le sens qu'elle n'a pas fait le tour des bourses et que le dernier acquérreur ne dispose de son histoire, mais seulement de la pièce avec un prix. Remarquez que l'aigle est du Heer et non de la LW alors que cette unité relève de la Luftwaffe dès son origine. En fait, beaucoup de soldats venaient du Heer et les attributs spécifiques LW n'étaient pas livrés en quantité suffisante. Il y avait une grande différence entre le réglement sur paper et sur ce qu'il s'est passé dans la réalité. De la même façon, j'ai trouver un casque du Füsilier-Abt. 17 (L) dans le secteur de la Heunière qui était également camouflé, mais affublé d'un aigle Heer. A la 7./Jg.Rgt. 47, les Jâgers avaient tous percu un stalheim gris ardoise bleuté de la LW et des pattes d'épaules vert chasseur. Au Jg.Rgt. 34, les soldats arboraient des pattes d'épaules à liseré rouge. Toutes ces nuances font la richesse de l'uniformologie des divisions de campagne de la LW.
      A part ca, un beau site.

      • ruddy

        Superbe pièce.

        L'histoire est sympa.

        • Yves 14 messages

          Bonsoir

          Je ne veux pas polémiquer mais je ferais une correction à ce qu'a écrit Didier : les Felddivisionnen ont été transferées dans l'armée de terre à la fin du mois d'octobre 43 et des changements sont ensuite intervenus, en particulier l'arrivée d'un certain nombre de soldats du Heer, afin de compenser les départs occasionnés au moment du transfert et aussi afin d'augmenter les effectifs. C'est aussi à ce moment que les généraux de l'armée de terre ont pris en mains ces divisions (Höcker, Sievers, etc...).
          Il est donc normal de trouver du matériel WH au sein de ces divisions pourtant majoritairement composées de soldats de la Lw. Mais rien à voir avec une insuffisance de matériel ou insignes.

        • Bien sur qu'il y avait une insuffisance de matériel. Si la LW avait eu tout ce qu'il lui avait fallu pourquoi ses soldats auraient-ils portés des uniformes du Heer? M Bandelow qui commandait une compagnie au II./Jg.Rgt. 33 avait du commander une vareuse de gebirgsjäger officier pour avoir du liseré vert pré. Tous les gars de sa compagnie avaient conservé toutes leurs pattes de collet d'origine. Du jaune, du rouge, etc. Quant aux insignes, j'en ai déjà parlé mille fois. Les gars du heer conservaient leurs insignes d'origine et ne voulaient pas les echanger.
          Tout ca, ce n'est pas moi qui l'affirme, c'est M. Jagolski, président des Fled, qui me l'a affirmé pour vous le transmettre.

        • Yves 14 messages
          Yves Didier Lodieu · 22 octobre 2014

          Si la LW avait eu tout ce qu'il lui avait fallu pourquoi ses soldats auraient-ils portés des uniformes du Heer ?
          Parce que c'est le Heer qui fournissait désormais le matériel, comme les soldats, à partir de la fin 43. La spécificité vraiment originale de ces divisions est d'avoir mélangé des soldats en tenues Lw issus de la constitution initiale de chaque division par la Luftwaffe et des "nouveaux venus" en tenue Heer, arrivés entre la fin 43 et le début 44, au moment de la réorganisation de ces divisions. L'armée de terre n'a jamais eu les moyens ni l'envie apparemment de rhabiller tous les "anciens". Tu l'as noté à juste titre, beaucoup avaient conservé leurs anciennes tenues et couleurs d'armes d'origine. C'est surtout lié au "passif" d'habillement du temps où la Lw gérait l'ensemble. Celle-ci aurait dû leur fournir des pattes de col et d'épaules vertes. Peu l'ont eu. Au sein de la 17e, c'est le régiment 33 qui semble en avoir le plus reçu, d'ailleurs.
          Malgré les apparences, il n'y a aucune incohérence à trouver du matériel Heer au sein de ces unités de campagnes car elles n'appartenaient plus à la Luftwaffe depuis la fin 43. C'est étonnant pour nous, mais en fait logique.

          Au demeurant, un très beau casque avec provenance !