Histoires d\'objets militaires

Le char schermann « valois »

 

Le « Valois » est un char sherman M4 A2 appartenant à la 2e DB (12ème  Régiment de Chasseur d’afrique - 3e escadron, 2e pel. n° 39)

Ce char faisait partie du sous groupement Roumiantzoff, (lieutenant-colonel appartenant au régiment de spahi marocain dont le chef de corps n’était autre que le colonel Rémy).

Le tout appartenant au groupement tactique Langlade.

Le char venait de Rouperroux et fut détruit prés du carrfour de bois Mallet, sur la D 226, lorsqu'il tentait de franchir un barrage Allemand, le dimanche 13 Août, au soir.

Prévenue de la présence de la 9éme panzer division dans le secteur par un prisonnier de guerre, la colonne de char va tout de même tenter de traverser le bouchon posé par cette dernière.

Il est tombé sous les coups de canon des chars de la 9ème panzer division, regroupée dans cette forêt d’Ecouves afin de protéger le flanc du 87éme corps s’apprêtant à lancer une contre attaque sur Alençon, conte attaque qui n’aura pas lieu.

Le premier obus tue le chargeur Garciés, le second obus tue le chef de char, le maréchal des logis de Torcy.

Ce char installé au carrefour de la croix de Médavi en 1946, rappelle les durs combats entre les blindés allemands et les chars de la 2ème D.B.

Placé au sommet de la forêt, il se trouve au point culminant de tout l’ouest de la France et domine la route de Paris.

La stèle se trouvant devant le char a été érigée en 1947.

Ce monument a été victime de vandalisme par un collectionneur de véhicules militaires brestois (vol d'éléments du char Valois) en mars 2011, voir l'article de presse en bas de la page.

 

 

 

 



22/04/2012
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres