Histoires d\'objets militaires

17 Luftwaffe-Feld-division

                     La 17éme division de campagne de la luftwaffe.

 


                                           

 

Général : Kurt Hoecker

 

                                                      le generalleutnant kurt hoecker

                                                        

                 

 

 

Cette division est formée en décembre 1942 en Poméranie orientale à Gross Born aujourd’hui Borne Sulinowo.

Les recrues  proviennent essentiellement des unités de garde des bases aériennes (Fliegerhorst Kp.) et de jeunes recrues issues de régiments d'instruction de l'air (Flieger Regiment.) provenant dans son cas de la Luftgau VII (région de Munich)  mais beaucoup provenaient également d’anciennes unités du Heer.

Au sein de ses régiments d’infanterie (jäger regiment), 90% de ses soldats avaient entre 20 et 25 ans.

La moitié  des jeunes recrues sont issus des Volksdeutshe, la majorité d’entre eux est originaire de Pologne et une grande partie  parle très mal l’allemand.

Un 3e régiment  est mis sur pied, le 47e J.R, le personnel provient dans un premier temps des 2 autres régiments le 33 et le 34.

Deux bataillons de volontaires de l’est sont également rattachés à la 17e luftwaffefelddivion, le premier l’Ostbataillon 835 qui sera le IIIe  bataillon du 34, et le second Ost-Artillerie-Abteilubg 621 qui deviendra le IIIe  groupe de l’artillerie regiment 17.

Pour se calquer sur les divisons du Heer, un fusilier bataillon (unité de reconnaissance) est crée également.

Avant le débarquement sur les côtes normandes la 17ème luftwaffefelddivision occupe le secteur côtier de la seine maritime, dans le secteur du pays de caux, et cela jusqu'à la mi-août.

Les premiers soldats de cette division sont  engagés au combat dans le secteur nord de Falaise !!

En effet le Marsbataillon 135 est formé par des éléments  hétéroclites provenant majoritairement de la 17e felddivision, il est formé à Rouen le 7 août, ils sont rattachés lors de l’opération Totalize à la 89e division d’infanterie. La majorité des soldats du Marsbataillon 135 sont capturés près de Trun le 18 aout 1944.

Malgré un manque d’aguerrissement, et, amputer de plusieurs éléments restés attendre l’arrivée de la 226e division d’infanterie dans le secteur de la côte d’albâtre (dont  un régiment au complet, le  jäger regiment 33), la 17e va être engagée dans le sud du département de l’Eure, dans un premier temps dans le secteur Nonancourt-Dreux, puis Damville-Chavigny-Bailleul -St André de l’Eure ensuite la division va  se retirer vers le nord du département de l’Eure en tentant de stopper de son mieux et avec ses faibles moyens les assauts des divisions US.

La division remplira sont rôle d’arrière garde, puisque par son sacrifice elle permettra le repli de milliers d’autres soldat allemand sur la rive droite de la Seine.

 

Concernant la tenue des soldats ils portent l’uniforme de la luftwaffe jusqu’à fin 43, ensuite en janvier 44 ils sont dotés progressivement de tenue verte du Heer. Les premiers effets à arriver sont les pantalons, et, dans un premier temps il n’était pas rare de voir des tenues panachées, vestes et casquettes bleues, pantalon vert.

 

 

                                                 Soldats de la 17ème felddivision en Normandie

 

 

 

 

 

ouvrage de référence sur cette unité:

"Combats sur la seine" de Didier Lodieu

 

ouvrage consacré en partie à cette unité:

"La Rückmarsch"           d'eddy Florentin



13/08/2010
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres