Histoires d\'objets militaires

11 division blindée britannique "Taurus Pursuant"

11th armoured division

 

 


                                        insigne de la 11éme division blindée britannique

 

 

 

  Composition de l’uni 

  • Reconnaissance
    2nd Northhamptonshire Yeomanry, puis 15th/19th King's Royal Hussars
  • 29e brigade blindée
    23rd Hussars
    3rd Royal Tanks regiment
    2nd Fife and Forfar Yeomanry
    8th Rifle Brigade
  • 159e brigade d’infanterie
    3rd Monmouthshire regiment
    4th King’s Shropshire light infantry
    1st Herefordshire regiment
  • Support
    The Northumberland Fusiliers
  • Artillerie
    13th royal horse artillery
    151st field artillery
    75th anti-tank regiment
    58th light anti-aircraft regiment
  • Génie
  • Transmissions
  • Services

 

                                Deux membres d'équipage d'un cromwell de l'état-major de   

                                la division  dobservent leur carte avant de faire mouvement.

 

 

La 11e DB débarqua sur Juno Beach à compter du 13 juin. Elle devait être employée dans toutes les opérations majeures du 21e Groupe d’Armées – Epsom, Goodwood, Bluecoat, et poche de Falaise.

La 11e DB fut engagée à partir du 27 juin dans le secteur de l’Odon dans l’opération Epsom. Elle s’engouffra dans le « corridor écossais » ouvert préalablement par la 15éme D.I, et, malgré des erreurs de navigation qui ralentirent la 159e brigade à Mouen, elle parvint à s’emparer des ponts à Grainville et Colleville. Elle progressa ensuite vers le sud jusqu’à la côte 112 et réussit à s’y maintenir malgré la pression croissante des contre-attaques allemandes. L’arrivée en renfort de réserves blindées SS transforma ce qui devait être une percée en guerre de positions. Le 30 juin, Dempsey, commandant la 2e armée britannique, craignant une contre-offensive générale, donna l’ordre à la 11e DB de se retirer de la côte 112. Epsom avait vécu…


La 11e DB fut ensuite déplacée à l’est de Caen, pour prendre part à l’opération Goodwood. L’objectif de celle-ci était de contourner la ville par l’est et de percer en direction de Falaise. La 11e DB s’élança le matin du 18, et effectua une progression remarquable. Malheureusement, la résistance allemande se durcit et les pertes augmentèrent au cours de l’après-midi, lorsque la Taurus Pursuant se retrouva bloquée sur la crête de Bourguebus. Elle parvint à s’emparer le lendemain des villages fortifiés de Soliers et de Hubert-Folie, mais l’impulsion initiale était définitivement brisée. L’opération fut arrêtée le 20, et la division retirée du front et placée en repos. En deux jours de combat, elle avait perdu 200 chars, soit plus de la moitié de sa dotation…

En raison des pertes subies, la 11e DB fut réorganisée. Le 23rd Hussars absorba les restes du 24th Lancers (8e brigade), puis la 11e DB fut encore une fois dirigée à l’ouest, pour prendre part à l'opération Bluecoat. Lancée à l’attaque le 30 juillet, elle progressa rapidement vers le sud, s’empara de Saint Martin des Besaces puis d’un pont intact sur la Souleuvre qui lui permit de déboucher sur les arrières allemands. Ce fut alors la célèbre « charge du taureau » : elle libéra le Bény-Bocage le 1er août, puis progressa rapidement en direction du sud. Bien qu’affaibli, l’ennemi restait présent et dangereux : avec des unités de la Guards et de la 15éme D.I, la Taurus dut repousser une contre-attaque de la 9e SS-PzD à partir du 5 août. Le 7, un seul Tigre embusqué à Chênedollé parvint à détruire 14 chars du 23rd Hussars…

 Après avoir été relevée par la 3éme D.I, la 11e DB fut rattachée au 30e Corps. Elle progressa en direction de l’est, sur les talons des Allemands qui retraitaient après l’échec de l’offensive contre Mortain. La division du taureau s’empara de Flers le 17 août, et se dirigea sur Putanges. A partir du 19, elle repoussa les Allemands au nord d’Argentan ; au cours des combats, elle captura le commandant de la 276e DI allemande, le gen. Badinski, et plus de 900 prisonniers.

Une fois les combats de la poche de Falaise terminés, la 11e DB libéra L’Aigle le 23, puis franchit la Seine à partir du 28 août.



20/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres